n° 4 Juillet 2019

Zoom sur ...

Stratégie de prévention de la pauvreté la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté : un investissement social et une mobilisation de tous

En septembre 2018, le Président de la République a présenté la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, vaste chantier sur lequel une mobilisation des territoires dans leur ensemble est attendue. Pour accompagner et impulser les orientations définies, Olivier Noblecourt a été nommé Délégué interministériel à la prévention et à la lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes. 

 

La prévention et la lutte contre la pauvreté doit commencer le plus tôt possible, dès la petite enfance, pour qu’elle ne se reproduise pas et éviter que des disparités ne s’enracinent dès le plus jeune âge. Il s’agit bien d’une stratégie et non d’un nouveau plan émanant des pouvoirs publics. L’objectif est d’identifier les bonnes pratiques existantes, de promouvoir les expérimentations dans un souci constant de l’efficacité des dispositifs afin de réduire la pauvreté dans notre pays. L’investissement social recherché implique une démarche participative de l’ensemble des acteurs : associations, collectivités locales, Pôle Emploi ou encore entreprises. 

 

Cette stratégie est pilotée au niveau régional. Des groupes de travail se répartissent la réflexion autour de 15 thématiques prioritaires (le développement de l’offre d’accueil du jeune enfant et de la mixité sociale ; l’accompagnement des familles, l’hébergement/le logement, les maraudes ; l’accès à l’alimentation ; la réussite scolaire et la pauvreté …). 

offre accueil jeune enfant

 

La Caf du Morbihan, avec ses partenaires, travaille sur la première thématique concernant le développement de l’offre d’accueil du jeune enfant et de la mixité sociale. Béatrice Martellière, Directrice de la Caf, est nommée pilote régional de ce groupe de travail, lancé le 6 mai dernier, et composé de 27 membres. Celui-ci réalise actuellement un diagnostic de l’existant et des expérimentations qui semblent porter leurs fruits pour permettre l’identification d’actions prioritaires et l’établissement d’une feuille de route au niveau régional. Les Conventions territoriales globales seront un précieux vecteur permettant de coordonner les initiatives au niveau des territoires.  

 

Des actions se mettent déjà en place : Lorient est, à titre d’exemple, la première ville bretonne à signer la charte relative à l’attribution des places en crèche visant à rendre plus transparent le processus d'affectation. 

attribution place en crèche Lorient
Signature de la charte relative à l'attribution des places en crèches

 

Le 8 juillet, se tenait à Rennes la conférence régionale des acteurs afin de faire un point d’avancée des différents groupes de travail en présence d’Olivier Noblecourt. Pour nous aider à mettre en place cette stratégie au niveau régional, une enveloppe de 3,3 M€ a été attribuée pour 2019. Les crédits seront alloués par la suite en fonction de la feuille de route de chaque groupe et des résultats obtenus sur la base d’indicateurs prédéfinis. 

conférence régionale
Présentation de Béatrice Martellière lors de la conférence régionale

 

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous dans les prochains numéros pour évoquer les avancées de cet important chantier. 

 

Si vous souhaitez plus d’informations ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter via le formulaire disponible sur ce site.